Une mission de sensibilisation sur l’amélioration de la qualité à Bondoukou

0
226
Le formateur, Traoré Bassoumory, s'adressant aux producteurs d'anacarde de Bondoukou

14 août 2018 (lepaysan.ci) Le Conseil Coton anacarde a effectué, lundi, une mission à Bondoukou (Nord-est, région du Gontougo), pour sensibiliser les acteurs de la filière de l’anacarde sur la préservation et l’amélioration de la qualité et de la quantité de la noix de cajou.

Cette mission, en collaboration avec l’Agence nationale d’appui au développement rural (ANADER), vise à fournir aux producteurs de Bondoukou, tous les rudiments liés à la production, à la conservation et à la vente de l’anacarde qui demeure le produit phare de la région.

Le formateur, Traoré Bassoumory, coordonnateur national chargé des filières anacarde, coton, mangue et foresterie a indiqué que l’objet de cette formation est d’amener le paysan à produire en quantité et en qualité en augmentant les rendements à l’hectare.

« Pour arriver à ce résultat, l’Anader a placé dans les villages un conseiller agricole, formé qui travaille en donnant les nouvelles façons de faire la culture de l’anacarde », a-t-il précisé, en présence des autorités administratives.

La région du Gontougo a enregistré en 2014 une production de 136 000 tonnes de noix de cajou, faisant d’elle le premier producteur d’anacarde de la Côte d’ Ivoire. Mais, cette production est descendue à 103 000 Tonnes en 2015 et 85 000 Tonnes en 2016, avant d’atteindre une faible production en 2017, avec seulement 71 000 tonnes, reléguant la région au rang de troisième producteur national.

Source : AIP

Laisser un commentaire