SIA 2O18 : Le CIRAD est très intéressé pour de partenariats avec des structures ivoiriennes (FIRCA)

0
255
Le FIRCA présente ses actions lors de la journée qui lui est dédiée au SIA

02 mars 2018 (lepaysan.ci) Le Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (CIRAD) est très intéressé à nouer des partenariats avec des structures de la Côte d’Ivoire, révèle Atsin Yao Léon, directeur exécutif adjoint du Fonds interprofessionnel pour la recherche et le conseil agricole (FIRCA).

Lors d’un entretien avec la presse jeudi au 55ème Salon international de l’agriculture de Paris (SIA 2018), M. Atsin a souligné avoir effectué une mission à Montpellier en début de semaine, pour revisiter la convention signée il y a deux ou trois ans avec le CIRAD, un établissement public à caractère industriel et commercial (EPIC) français créé en 1984 et spécialisé dans la recherche agronomique appliquée aux régions chaudes.

Dans le cadre du Contrat de désendettement et de développement (C2D) relatif au secteur de l’agriculture, pour certains programmes concernant plus précisément le Fonds compétitif pour l’innovation agricole durable, le CIRAD a eu à apporter des projets qui seront exécutés en collaboration avec des structures ivoiriennes notamment le Centre national de recherche agronomique (CNRA), selon Atsin Yao Léon.

Au dire du directeur exécutif adjoint du FIRCA, la mission à Montpellier a permis de passer en revue tous les programmes et de voir comment ces projets vont s’exécuter pour obtenir des résultats probants pour le développement de l’agriculture ivoirienne.

Par exemple, a-t-il noté, le CIRAD a un laboratoire de biotechnologie pour produire des vitro plants sains de bananier plantain qu’il a visité. Le FIRCA a intérêt à signer une convention avec le CIRAD pour qu’il lui produise du matériel végétal sain de bananier qui est une culture importante pour le pays, a-t-il poursuivi, révélant aussi un partenariat pour un programme de maraîchage.

Faisant cette année encore partie de la délégation du Ministère de l’Agriculture et du Développement rural au SIA, le FIRCA y présente ses activités, tout ce qui se fait avec les filières agricoles et également les projets conventionnés. Dans ce cadre, des projets permettant d’avoir des produits transformés sont exposés au grand public du SIA qui leur réserve un bon accueil.

Le FIRCA, structure de financement du monde agricole, est présent au SIA pour nouer des partenariats avec les investisseurs, a ajouté M. Atsin.

Source : AIP

Laisser un commentaire