Sénégal : de nouveaux fonds pour subventionner le secteur de l’élevage

0
341

25 avril 2018 (lepaysan.ci) Le président sénégalais Macy Sall a promis ce lundi à Dakar que son gouvernement débloquera très prochainement 700 millions de francs CFA au profit des éleveurs. Les fonds serviront notamment à supporter les coûts de l’alimentation du bétail.

L’élevage est un secteur d’une importance capitale au Sénégal, vu la forte demande du marché local. Mais traditionnels comme modernes, les opérateurs du secteur restent confrontés à plusieurs difficultés notamment les coûts d’alimentation du bétail. Une situation à laquelle le gouvernement sénégalais veut remédier.

Dans une allocution officielle ce lundi 23 avril à Dakar, le président sénégalais Macky Sall a annoncé pour le secteur un appui de 700 millions de francs CFA. «Dans le cadre de la sécurité alimentaire du cheptel, 700 millions francs CFA seront débloqués la semaine prochaine pour l’opération “Sauvegarde du bétail”, a-t-il déclaré.

Cette nouvelle enveloppe vient compléter tous les efforts «déjà très importants» que l’Etat avait déjà fournis pour le secteur de l’élevage qui constitue «un des leviers de l’économie», comme l’a avancé le président sénégalais.

De grandes ambitions pour le secteur agricole

Cette annonce en faveur des éleveurs sénégalais n’est pas isolée, puisque Macky Sall prononçait son allocution lors d’une cérémonie de réception de plus de 1 000 unités d’équipements agricoles d’une valeur de 32 milliards francs CFA acquises dans le cadre de la coopération entre le Sénégal et l’Inde.

A cette occasion, le président sénégalais a livré ses ambitions pour le secteur agricole qu’il espère devenir un des plus grands fournisseurs de la sous-région ouest-africaine.

«J’engage le gouvernement à amplifier ses efforts pour faire de notre pays, le grenier de l’Afrique de l’Ouest, et surtout d’en faire prochainement un pays exportateur de riz qui constitue un actif important pour l’économie nationale», dixit Macky Sall.

Ce dernier a laissé entendre que depuis 2012, l’Etat a déjà dégagé plus de 5 milliards de Fcfa en faveur du développement agricole, essentiellement pour l’acquisition de divers matériels agricoles destinés aux petites exploitations familiales. Les fonds ont servi «à subventionner à hauteur de 70%» l’acquisition du matériel précité et l’outillage agricole, a-t-il indiqué.

«Concernant les grandes exploitations agricoles, notre parc de tracteurs s’est enrichi de près de 2 000 tracteurs acquis entre 2012 et 2017, avec une subvention de 60%», a ajouté le chef d’Etat. Pour une meilleure gestion de ces nouveaux équipements, Macky Sall annoncé la création au sein du ministère de l’Agriculture et de l’équipement rural, d’une Direction qui sera en charge de la modernisation et de l’équipement rural, dont la mission sera de promouvoir «la mécanisation durable de l’agriculture avec l’introduction d’équipements appropriés en vue d’intensifier les systèmes de production et d’accroitre la production et de créer des emplois».

Source : afrique.latribune.fr

Laisser un commentaire