SARA 2017 : Le FIRCA signe des contrats dans le cadre de l’innovation agricole durable

0
728
Photo de famille pour immortaliser cette étape importante dans le développement agricole de la Côte d'Ivoire

22 novembre 2017 (lepaysan.ci) Le stand PNIA II du Salon International de l’Agriculture et des Ressources Animales (SARA) a abrité, le mardi 21 novembre 2017,  la signature de contrats entre le Fonds Interprofessionnel pour la Recherche et le Conseil Agricoles (FIRCA) et les entreprises et universités sélectionnées dans le cadre du Fonds Compétitif pour l’Innovation Agricole Durable (FCIAD).

En effet, dans le cadre de la mise en œuvre de la composante I du Fonds Compétitif pour l’Innovation Agricole Durable, 9 structures ont été retenues sur 54  après un appel à projet d’innovation agricole durable lancé le 6 avril dernier par le FIRCA.

Dr Pierre Ackkah Angniman, Directeur Exécutif du FIRCA a procédé, à la signature officielle des contrats avec les 6 structures présentes à savoir l’Anader, le Cirad, le Cnra, le Centre Suisse de recherche scientifique, l’Inp-Hb, l’Université Nangui Abrogoua et l’Université Péléforo Gon Coulibaly. Le premier responsable du FIRCA a indiqué que le FCIAD s’articule autour de trois composantes : le financement des projets de recherche (développement innovant), les Journées de l’innovation agricole durable (J’Innov) et le Concours de l’innovation agricole durable (Ciad). «  Grâce à cet appui, c’est au total 15 projets d’un montant global d’environ 2,5 milliards de F CFA, avec une contribution du Fonds qui s’élève à environ 1,6 milliard de F CFA qui seront exécutés. Ces projets couvrent 11 filières agricoles, dont 9 pour les filières de production végétales (cacao, coton, anacarde, manioc, banane plantain, maraichers, papaye, cocotier et karité.) et deux pour les filières animales (Tilapia et Aulocode) a présenté le Directeur exécutif.

La représentante de l’Agence Française de Développement (AFD), Caroline Piquet, Chargée de mission Agriculture et Environnement au sein de ladite structure, s’est dite confiante de la valeur ajoutée que va apporter ces signatures de convention.

Pour rappel, Le Fonds pour l’Innovation Agricole a été crée par l’Etat pour contribuer à la durabilité des systèmes de production agricoles en Côte d’Ivoire, à travers le financement des projets de recherche appliquée porteurs d’innovations et le concours de l’innovation agricole durable. Doté d’un montant de 5 milliards, il est financé par le deuxième Contrat de Désendettement et de Développement (C2D).

D.S (www.lepaysan.ci)

Laisser un commentaire