PRIX WAD 2018 : le Coordonnateur du PSAC distingué aux Etats-Unis (Interview)

0
331
Agneroh Amari Raphael, Coordonnateur du PSAC recevant son prix

1) Vous venez de recevoir aux Etats-Unis, le plus grand prix de la 24ème édition du WAD, qui prône l’excellence des managers Africains. Quelles sont les impressions qui vous animent à la sortie de cette cérémonie ?

Le Coordonnateur : C’est une belle cérémonie où j’ai été marqué par l’intervention de l’Ambassadeur de Côte d’Ivoire à Washington qui a d’abord souligné que les récipiendaires sont des hommes de qualité qu’il connait personnellement, et que l’ONG WAD a su faire ses choix. Il a dit de nous que nous de grands travailleurs qui méritent plus que les prix décernés.

Donc je suis très heureux de recevoir ce prix que je dédie à toute l’équipe du PSAC. Car c’est à travers les résultats du PSAC que j’ai été distingué. Ladite équipe qui comprend non seulement les agents de l’Unité de Coordination, mais aussi les Agences d’exécution.

Par ailleurs, je dédie au plus haut niveau, ce prix au Ministre de l’Agriculture et du Développement Rural qui a été inspiré en permettant de mettre en place ce projet de partenariat public-privé dont l’impact sur la réduction de la pauvreté en milieu rural est tangible.

Je saisis l’occasion pour remercier les partenaires techniques et financiers pour les appuis apportés pour l’implémentation du Projet PSAC.

2) M. le Coordonnateur, vous avez déjà fait l’objet de plusieurs distinctions, notamment à Abidjan. Quelle est la particularité de la distinction de Washington ?

Le Coordonnateur : La particularité c’est que Washington DC est la capitale des États-Unis, le plus grand pays du monde. C’est un symbole qui veut dire que la notoriété du PSAC s’étend à l’échelle internationale. Ce prix vient donc couronner à l’international, ce qui a été déjà fait au pays.

Laisser un commentaire