Politique de préservation et de réhabilitation des forêts : 616 milliards FCFA pour la mise en œuvre

0
70

23 mai 2018 (lepaysan.ci) Le porte-parole du gouvernent Bruno Koné a déclaré, suite au Conseil des ministres du mercredi 23 mai, que le Conseil présidentiel du 17 mai dernier a validé la déclaration de la politique de préservation, de réhabilitation et d’extension des forêts. Ainsi sa mise en œuvre.

Selon Bruno Nabagné Koné le coût global de la mise en œuvre est évalué  à 616 milliards Fcfa sur une période de 10 ans.  « La politique qui est définit ici permet de protéger notre foret  voire même de la reconstituer au cours des dernières prochaines décennies. Elle prend en compte les engagements internationaux de la Côte d’Ivoire en matière de préservation de l’environnement et de lutte contre le changement climatique. Elle intègre la nécessité de poursuivre le développement socioéconomique de notre pays dans un environnement forestier favorable au développement du secteur agricole et de l’industrie de bois », a-t-il soutenu.

Pour lui, à travers cette déclaration de politique forestière, le gouvernement entend mobiliser l’ensemble des acteurs publics et privés autour des forêts ivoiriennes. Ainsi « la déclaration met l’accent sur le renforcement et le strict respect du dispositif législatif et règlementaire de protection des arbres et des massifs forestiers ainsi que sur l’augmentation du nombre des aires protégés et des forêts classées », poursuit-il.

Au cours de cette conférence de presse, le porte-parole du gouvernement a aussi mentionné l’ajustement du Parc de Taï ( la superficie passera désormais 508.186 ha contre 340.000 ha précédemment). Ainsi que la redéfinition des limites du parc de la Comoé afin d’éviter les litiges avec les populations riveraines.

Source : Fratmat.info

Laisser un commentaire