Les producteurs de cajou de Tanda exhortés à privilégier la qualité de leurs produits

0
215
Une vue de la table de séance

31 mai 2018 (lepaysan.ci) Les producteurs de la noix de cajou du département de Tanda ont été appelés à mettre l’accent sur la qualité de la noix de cajou en appliquant les techniques de ramassage et de séchage de leurs produits.

Cet appel a été lancé, mercredi, à la salle de délibérations de la sous-préfecture de Tanda, lors d’une mission de sensibilisation des acteurs de la filière anacarde sur la préservation et l’amélioration de la qualité de la noix de cajou.

Il s’agit pour les producteurs de valoriser le produit sur le marché en suivant les instructions des agents de l’ANADER ( Agence national d’appui au développement rural), selon le directeur commercial du Conseil anacarde coton, Doumbia Mamadou.

Devant des rumeurs malveillants sur la chute probable du prix bord champ, le directeur adjoint du conseil anacarde-coton, Mamandou Berté s’est voulu rassurant. « Le prix reste intact, le prix 500 f/ kg est non négociable », a –t-il dit, en demandant aux producteurs d’exiger des acheteurs des reçus après vente » a-t-il indiqué.

La Côte d’Ivoire est le premier producteur mondial d’anacarde, avec une production de près 750.000 tonnes.

Source : AIP

Laisser un commentaire