Le SIETTA 2018 s’ouvre demain au Palais de la culture de Treichville

0
110
BAKAYOKO Aboubakar, DG de SOTIC présentant une machine fabriquée par son entreprise et mise en vente au SIETTA 2016

07 novembre 2018 (lepaysan.ci) La 3ème édition du Salon international des équipements et des technologies de transformation de l’anacarde (SIETTA 2018) s’ouvre demain jeudi 08 novembre 2018 au Palais de la culture de Treichville (Abidjan Sud), rapporte une note d’informations transmise à la presse.

Cette édition va porter sur le thème « Transformation de l’anacarde, une mine d’opportunités pour l’autonomisation de la jeunesse africaine ». Il sera question de faciliter le montage des dossiers financiers, l’acquisition des équipements et des technologies de la transformation tout en favorisant l’installation des équipementiers en Côte d’Ivoire.

Des expositions, des démonstrations, des ventes d’équipements, de produits et de services ainsi que des ateliers, des conférence-débats, des rencontres B2B, des visites de sites touristiques et un dîner-gala vont meubler cette édition.

« L’organisation de ce Salon, à l’instar des deux éditions précédentes, vise à accroître la valeur ajoutée locale de l’anacarde par la création des conditions d’accessibilité des investisseurs nationaux et internationaux aux équipements et technologies de la transformation de l’anacarde », a expliqué son commissaire général, Dr Adama Coulibaly, également directeur général du Conseil du coton et de l’anacarde.

Avec plus de 700.000 tonnes de noix de cajou commercialisées à la campagne écoulée, représentant 25% de l’offre mondiale, la Côte d’Ivoire vient en 4ème position au niveau de la transformation, avec un taux supérieur à 10% de sa production. Les producteurs d’anacarde recensés sont au nombre de 316 000, selon l’Agence nationale d’appui au développement rural (ANADER).

Source : AIP

Laisser un commentaire