Le CIRAF lance trois projets d’innovation agricole durable à Vavoua

0
85
Le CIRAF lance trois projets d’innovation agricole durable à Vavoua

12 juin 2018 (lepaysan.ci) Le Centre International de Recherche et d’Agroforesterie (CIRAF) en collaboration avec le Fonds Interprofessionnel pour la Recherche et le Conseil Agricoles (FIRCA) et l’Agence Nationale d’Appui au Développement Rural (ANADER) ont procédé au lancement de trois projets financés par le Fonds compétitif pour l’innovation agricole durable (FCIAD), samedi à Vavoua.

Inscrit dans le cadre de la deuxième phase du Contrat de Désendettement et de Développement (C2D), le FCIAD a pour objectif de contribuer à la durabilité des systèmes de production agricole en Côte d’Ivoire par le financement des projets de recherche appliquée porteurs d’innovation.

La cacaoculture qui est aujourd’hui confrontée à de nombreuses pressions qui menacent sa durabilité notamment, la sècheresse et la maladie du ‘swollen shoot’ a besoin d’un plan de sauvetage si l’on veut qu’elle demeure le poumon de l’économie ivoirienne.

A ce propos, le FCIAD rentre dans la vision du Centre international de recherche et d’agroforesterie qui a décidé de mettre en œuvre un programme de durabilité dans le secteur du cacao.

A cet effet, trois projets soumis par CIRAF ont été retenus pour un financement. Il s’agit du Biochar qui consiste à utiliser du charbon d’origine végétale pour restaurer la fertilité des sols de cacao, la technologie d’irrigation innovante pour les petits producteurs de cacao avec des moyens locaux et à portée de main notamment des bambous utilisés dans le système d’irrigation des jeunes parcelles et la lutte biologique contre les dégâts des termites en cacaoculture.

“Le FADCI a pour finalité d’accompagner les changements de pratiques agricoles et de gestion des ressources qui auront des impacts positifs sur la population ivoirienne en termes de conditions de vie, de cohésion sociale et de santé humaine. … Le FCIAD est doté d’un montant de cinq milliards FCFA et a pour objectif de contribuer à améliorer de façon durable les productions agricole, animale, halieutique et forestière. Il devrait stimuler, faciliter et renforcer l’utilisation des innovations permettant d’améliorer et de renforcer ces productions », a expliqué Brou Yapo, représentant le coordonnateur du FCIAD.

D’un coût global de 489.017.921 FCFA avec une contribution du FCIAD de 283.025.685 FCFA, les trois projets vont durer 24 mois et vont contribuer à l’amélioration de la fertilité des sols en cacaoculture et de la productivité du cacao d’une part, et, à la régénération cacaoyère en Côte d’Ivoire par l’amélioration du taux de reprise et de la précocité des jeunes plants en replantation d’autre part.

Le représentant du Directeur Pays de CIRAF, Kouassi Allegra, a invités les producteurs de cacao du département de Vavoua à adhérer à l’ensemble des activités et surtout à adopter ces innovations, gage certain de réussite.

Source : AIP

Laisser un commentaire