L’ANADER expérimente une nouvelle technologie de production légumière

0
281
Une vue de la technologie de la culture légumière sous lumière artificielle Light Emitting Diode (LED)

11 mars 2018 (lepaysan.ci) Le secteur agricole connaît de plus en plus d’innovations. En effet, une nouvelle technique de culture légumière sous lumière artificielle vient d’être mise au point par l’Université de Tamagawa du japon. L’Agence Nationale d’Appui au Développement Rural (ANADER), dans son ambition d’améliorer les conditions de production mettant l‘accent sur la qualité, a tissé un partenariat en 2013 avec cette Université japonaise en vue de s’approprier la technologie de la culture légumière sous lumière artificielle Light Emitting Diode (LED).

Ainsi pour la mise en œuvre de cette technologie, une unité d’expérimentation de production de laitues sous lumière artificielle a été mise en place au centre de formation de l’Agence à Bingerville. Pour la remise officielle de cette technologie innovante à la Côte d’Ivoire, à travers l’ANADER, une cérémonie a été organisée le mercredi 07 mars 2018 dans ledit centre.

Pour le Directeur Général de l’ANADER, Dr SIDIKI CISSE, cette nouvelle technologie de production de légumes sous LED épouse parfaitement la vision de l’Agence dans le cadre du perfectionnement de l’encadrement agricole et des défis de la sécurité alimentaire. Ainsi, l’ANADER à partir de cette expérience pilote, entend installer une usine de production d’une capacité de 3000 laitues par jour.

« Cette production servira à l’alimentation des marchés et des grandes surfaces, afin de répondre aux besoins croissants d’une population qui croît de manière exponentielle » a-t- il ajouté.

Professeur Hiroyuki WATANABE, représentant l’Université de Tamagawa, a indiqué que depuis 2013, l’ANADER, à travers le projet de production de laitues sous lumière LED, entretient une collaboration satisfaisante avec son Université. Cette collaboration a permis la formation d’un agent ANADER aux techniques de production sous LED. Après six ans de mise en œuvre de ce projet, le représentant de l’université se dit satisfait de la mise en place par l’ANADER, d’une unité d’expérimentation.

Pour Monsieur BLEKA Ferdinand, Président de AFRIJAPAN et AFRIASIA International, cet ambitieux projet qui se présente comme une contribution à la sécurité alimentaire fera de l’ANADER un acteur clé pour l’implémentation de ce projet en Afrique de l’Ouest et en Afrique Centrale. Il a enfin ajouté que le projet conduit par l’ANADER sera présenté au cours de la Conférence Internationale de Tokyo sur le Développement de l'Afrique (TICAD 7).

Monsieur TOURE Dramane, Conseiller Technique, représentant le Ministre de l’Agriculture et du Développement Rural, a tenu à féliciter le Directeur Général de l’ANADER pour son implication dans la réussite de ce projet. Il a ensuite espéré que la mise en place de l’unité de production de 3000 plants par jour permettra de mettre à la disposition des consommateurs des légumes de qualité en quantité.

L’occasion a été ensuite donnée à Mme NIAGNE Eliane, bénéficiaire de la formation sur cette technologie pendant une année au Japon, de présenter le projet de production de légumes sous LED.

De son exposé, l’on peut retenir que la technologie de production sous LED n’utilise pas de substrat ni d’engrais chimique. Par ailleurs, avec cette technologie, les producteurs pourront influencer le poids, le goût, la couleur et les différentes teneurs en vitamine de la laitue. Elle permet également d’éviter l’utilisation des insecticides et des pesticides.

Signalons que cette cérémonie a enregistré la présence des Directeurs Centraux de l’ANADER et de plusieurs autres responsables de la structure.

 

Source : ANADER

Laisser un commentaire