La mauvaise fertilité des sols est la cause du déclin de la productivité du cacao (CNRA)

0
118
Pr Aboudramane Sangaré, Directeur Général adjoint du CNRA

26 juillet 2018 (lepaysan.ci) La mauvaise fertilité des sols est une cause fondamentale qui sous tend le déclin de la productivité que le secteur du cacao connaît depuis des décennies, a indiqué mardi le directeur général adjoint du Centre national de recherche agronomique (CNRA), Pr Aboudramane Sangaré.

Pour résoudre cette situation, le CNRA envisage, par la gestion intégrée des sols à travers le projet de recherche de Cocoasoils, proposer une intensification par étapes de la production de cacao, combinant des variétés améliorées, la gestion de la surface foliaire, la lutte contre les ravageurs et les maladies. Et ce, avec des applications ciblées d’engrais complétées par une réutilisation de sources nutritives localement disponibles et des cultures intercalaires et arbres d’ombrage, a poursuivi Pr Sangaré.

Lors d’un entretien avec l’AIP suite au lancement du projet Cocoasoils organisé à Adiopodoumé,  le directeur général adjoint du CNRA a souligné que les recommandations sur la gestion intégrée de la fertilité des sols seront élaborées en fonction des données à moyen et à long termes. Elles proviendront des essais sur la réaction des éléments nutritifs soigneusement planifiés et gérés de manière cohérente, selon les accords convenus et les engagements en matière de ressources.

Le projet de Cocoasoils est le premier partenariat public-privé réunissant des instituts de recherche renommés et internationaux travaillant avec un réseau d’entreprise de différents pays sur la production durable du cacao.

Source : AIP

Laisser un commentaire