JAAD 2018 : Le Projet pôle agro-industriel du Bélier est un « test » pour la BAD

0
119
M. Taroné Mouldi représentant le Président de la BAD en compagnie du Ministre Sangafowa

20 octobre 2018 (lepaysan.ci) Le Projet pôle agro-industriel du Bélier (2PAI-Bélier) est un test pour la Banque africaine de développement (BAD) car de sa réussite, dépend l’engagement de l’institution pour ceux concernant les zones du Nord et de l’Ouest, a prévenu Taroné Mouldi.

Intervenant au nom de la banque panafricaine, vendredi à Koubi (7km de Tiébissou), à l’occasion du lancement du 2PAI-Bélier, le représentant de la BAD a rappelé que ce lancement est l’aboutissement d’un travail énorme effectué pendant deux ans par des équipes de la Banque et de l’Etat ivoirien.

Soulignant que le 2PAI-Bélier est un projet totalement intégré qui aura des impacts dans toutes les communes concernées, M. Taroné a noté qu’il constitue le « premier bébé », au plan continental, de la stratégie ‘’Nourrir l’Afrique’’ qui fait partie des cinq définies par le président de la BAD, Akinwumi Adesina.

Aussi, Taroné Mouldi a-t-il souhaité que la collaboration entre la Banque et la Côte d’Ivoire se poursuive jusqu’à la fin du Projet qui s’étend sur une durée de cinq ans.

Par la suite, le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Mamadou Sangafowa Coulibaly, a relevé que le concept agropôle permet de diviser la Côte d’Ivoire en neuf aires agro-écologiques homogènes, soulignant que la BAD a consenti à en financer trois.

Financé à plus de 80 milliards FCFA par la Banque africaine de développement, le Projet pôle agro-industriel dans la région du Bélier et le District autonome de Yamoussoukro s’inscrit dans le cadre de la 2ème génération du Programme national d’investissement agricole (PNIA 2, 2017-2025).

D’une durée de cinq ans, le 2PAI-Bélier est axé sur des actions d’infrastructures et de renforcement du capital productif pour permettre de créer les conditions préalables à l’industrialisation de la région à partir du secteur agricole. Il concerne cinq filières (riz, maïs, manioc, légumes, porcin et poisson) dans les zones de Yamoussoukro, d’Attiégouakro, de Toumodi, de Didiévi, de Djékanou et de Tiébissou.

Source : AIP

Laisser un commentaire