Ghana : la filière cajou disposera d’un organe de régulation, d’ici fin juin

0
172

25 mai 2018 (lepaysan.ci) Au Ghana, le gouvernement mettra en place, d’ici fin juin, un « Conseil du développement de l’anacarde », a indiqué le président ghanéen, Nana Akufo-Addo.

Parallèlement à l’installation de cette nouvelle organisation, le ministère de l’Agriculture distribuera 2,7 millions de plants d’anacardes destinés à être cultivés sur 13 400 hectares, indique le dirigeant.

Par ailleurs, les producteurs seront appuyés sur le plan technique par 900 agents de vulgarisation agricole.

Le Ghana produit environ 70 000 tonnes de noix de cajou par an. La culture est le fait de quelque 40 000 exploitants. Le pays a lancé, en janvier dernier, un programme de pulvérisation des anacardiers à Brong Ahafo qui sera répliqué sur l’ensemble du territoire, d’ici 2020.

Source : agenceecofin.com

Laisser un commentaire