Fermeture des accès du marché de gros de Bouaké par des acheteurs d’anacarde

0
133
Les acheteurs d’anacarde ont bruyamment manifesté, à Bouaké en fermant les accès du marché de gros pour protester contre ’’un énième’’ braquage d’un des leurs en l’espace de quelques semaines

15 avril 2018 (lepaysan.ci) Les acheteurs d’anacarde ont bruyamment manifesté, samedi, à Bouaké dans la deuxième ville du pays en fermant les accès du marché de gros pendant plusieurs minutes pour protester contre ’’un énième’’ braquage d’un des leurs en l’espace de quelques semaines.

‘’Nous protestons vigoureusement ce matin pour attirer l’attention des autorités sur ce phénomène qui crée tristesse et désolation dans notre corporation’’ a fait savoir un responsable de la filière qui a souhaité garder l’anonymat.

Aux environs de 10 heures ce matin, Massia Tiené acheteur d’anacarde, et son chauffeur et frère Bakagnan Tiené ont été pris à partir aux feux tricolores du marché de poisson à Sokoura par deux bandits armés à moto.

Le bilan de cette lugubre opération fait état d’un blessé par balles (Bakagnan Tiéné qui a reçu plusieurs balles dans la cuisse) et 14 millions de francs CFA emportés par les scélérats.

Le 23 mars dernier, deux bandits à moto sous la menace de leurs armes avaient réussi à soutirer la somme de 50 millions de francs CFA à l’acheteur d’anacarde Hamidou Konaté.

Un mois avant, soit le 23 février, une personne avait été tuée et 14 autres avaient été blessées par balles, lors d’un braquage similaire au marché de gros de Bouaké.

Selon des témoignages recueillis sur place, tous ces trois braquages obéissent au même mode opératoire. ‘’C’est toujours deux bandits à moto qui prennent en filature leur victime depuis la banque avant de l’agresser plus tard, c’est très louche tout ça parce que c’est la même banque qui est toujours citée’’, a fait remarquer un manifestant du marché de gros.

Source : APA

Laisser un commentaire