Développement Agricoles dans l’espace Uemoa : Un atelier réunit les 8 pays de l’Union à Abidjan

0
382
Abidjan accueille un atelierrégional réunissant les 8 pays de l'UEMOA

10 janvier 2017 (lepaysan.ci) Abidjan accueille depuis ce mardi 10 janvier 2017,  un atelier régional,de revue annuelle et de planification des activités relatives à la convention de coopération liant deux parties. Il s’agit du Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles (CORAF/WECARD) et la Commission de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA). C’est le Directeur Général adjoint du Centre National de Recherche Agronomique (CNRA) Prof Sangaré Aboudramane, représentant son Directeur Général, qui a procédé à l’ouverture de l’atelier dans un réceptif hôtelier de la capitale ivoirienne.

Durant quatre jours soit du 10 au 13 janvier 2017, les experts des différentes équipes de mise en œuvre dans des 8 pays de l’union vont examiner les activités des projets de
valorisation des tiges de cotonnier (Gossypium spp) pour la fabrication de panneaux à particules (VATICOPP) et le projet de valorisation des ressources génétiques animales et aquacoles locales dans l’espace UEMOA (PROGEVAL).

Professeur Sangaré a encouragé les participants à poursuivre les efforts afin d’aboutir à la mise en œuvre effective de ces projets qui pour lui constituent une porte ouverte à long terme avec l’Uemoa.

Quant au Dr Maïga Mariam, représentante du directeur exécutif du  CORAF/WECARD, elle a fait savoir que  cet atelier « porte non seulement sur la revue des projets VATICOPP et PROGEVAL mais aussi sur la sensibilisation des acteurs sur l’approche GENRE pour une meilleure implication des couches les plus vulnérables (femmes surtout) dans la mise en œuvre de ces deux projets».

Dr Maïga Mariam a assuré que les conclusions et recommandations de l’atelier seront exploitées et les mesures idoines seront prises dans ce sens.

L’atelier régional vise principalement deux objectifs majeurs : s’assurer que la mise en œuvre actuelle des projets au niveau de chaque pays permet d’atteindre les objectifs et les résultats attendus fixés au départ et renforcer les capacités des groupes de projets en
approche Genre.

La rencontre a enregistré la participation des institutions nationales chargées de la mise en œuvre des projets dans les 8 pays de l’UEMOA, des membres du personnel du CORAF/WECARD et des partenaires techniques tel que le CIRAD. Les coordonnateurs nationaux des projets, les comptables des institutions, les responsables de Suivi – Evaluation des projets de la Convention et certaines personnes- ressources dont les contributions permettront de mieux choisir les activités à mettre en œuvre afin d’atteindre les objectifs fixés prendront part également à cet atelier.

Au terme de quatre jours de travaux, les résultats attendus sont les suivants : l’état
d’avancement des projets au niveau de chaque partenaire est connu ; les activités pour l’année 2017 sont planifiées et budgétisées et les participants sont capables d’utiliser les principes et outils de l’approche GENRE pour améliorer la prise en compte des couches les
plus vulnérables en l’occurrence les femmes et les jeunes dans l’exécution des projets.

Notons que les projets VATICOPP et PROGEVAL s’inscrivent dans les domaines prioritaires définis dans le cadre de l’accord de coopération liant l’UEMOA et le CORAF/WECARD, à savoir l’amélioration des performances et de la compétitivité de la filière coton et l’amélioration des performances et de la compétitivité des filières bétail-viande, volaille et aquaculture.  Ce programme régional d’appui à la recherche agricole, d’une durée de trois ans (2014 – 2016), est financé par la Commission de l’UEMOA eu égard au rôle stratégique du secteur agricole dans l’économie des Etats membres à travers l’alimentation des populations, la réduction de la pauvreté en milieu rural, la promotion d’une agriculture durable et la réalisation de la PAU.

D.S  (lepaysan.ci)

Voir l’album photo de l’article