Communiqué du conseil des ministres du mercredi 06 Juin 2018

0
148
Koné Nabagné Bruno, Porte-parole du gouvernement ivoirien

Le mercredi 06 juin 2018, un Conseil des Ministres s’est tenu de 11h à 12h30, au Palais de la Présidence de la République à Abidjan, sous la présidence de Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA, Président de la République, Chef de l’Etat.

L’ordre du jour de cette réunion comportait les points suivants :

A/- Mesures Générales
Projets de décrets
B/- Mesures individuelles
C/- Communications

A/– MESURES GENERALES

PROJETS DE DECRETS

2- Au titre du Ministère des Affaires Etrangères, en liaison avec le Ministère de l’Agriculture et du Développement Rural, le Ministère de l’Economie et des Finances et le Secrétariat d’Etat auprès du Premier Ministre, chargé du Budget et du Portefeuille de l’Etat ;

Le Conseil a adopté un décret portant ratification de l’Accord de prêt N° 2000001951 d’un montant de dix-huit millions cinq cent mille (18 500 000) dollars USD, soit environ neuf milliards huit cent quatre-vingt-huit millions quatre cent cinquante-neuf mille huit cent quatre-vingt-dix (9 888 459 890) francs CFA, conclu le 27 mars 2018, entre le Fonds International de Développement Agricole (FIDA) et la République de Côte d’Ivoire, en vue du financement du Programme d’Appui au Développement des Filières Agricoles (PADFA).

Ce Programme vise à améliorer durablement la sécurité alimentaire et nutritionnelle ainsi que les revenus des exploitants agricoles, en valorisant au mieux et en améliorant l’offre des produits agricoles, afin de contribuer à la réduction de la pauvreté en milieu rural et de stimuler la croissance économique.

6- Au titre du Ministère de la Salubrité, de l’Environnement et du Développement Durable, en liaison avec le Ministère des Eaux et Forêts, le Ministère de l’Agriculture et du Développement Rural, le Ministère des Ressources Animales et Halieutiques et le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique ;

Le Conseil a adopté un décret portant modification des limites de la Réserve Scientifique de Lamto.

Située dans le Département de Taabo, la Réserve Scientifique de Lamto constitue un échantillon représentatif des écosystèmes caractéristiques de la zone de transition forêt-savane.
Ce décret porte la superficie de la réserve de 2500 à 2617 hectares et consolide les limites de ce site de recherche de renommée mondiale, afin de le préserver durablement contre les empiètements des populations riveraines.

C/– COMMUNICATIONS

1- Au titre du Ministère de l’Agriculture et du Développement Rural, en liaison avec le Ministère de l’Industrie et des Mines, le Ministère de l’Economie et des Finances, le Ministère du Commerce, de l’Artisanat et de la Promotion des PME et le Secrétariat d’Etat auprès du Premier Ministre, chargé du Budget et du Portefeuille de l’Etat ;

Le Conseil a adopté une communication relative à la mise en œuvre de la Stratégie Nationale de Développement de la Riziculture (SNDR) par la mise en exploitation de trente (30) Unités Industrielles de Transformation de Riz Paddy.

Dans le cadre de la mise en œuvre de la Stratégie Nationale de Développement de la Riziculture, le Gouvernement a obtenu auprès de EXIM BANK INDE, un prêt d’un montant de trente millions (30 000 000) de dollars US, pour la fourniture, l’installation et la mise en marche de 30 unités de transformation de paddy de 5T/H (25 000 tonnes par an chacune) sur l’ensemble du territoire national.

Ce dispositif industriel a pour objectifs de doter notre pays d’une capacité de transformation à la hauteur de ses objectifs de production attendus de riz blanchi, soit 1.550.000 tonnes en 2018 et 1.966.000 tonnes en 2020, pour un taux de couverture de 84,70 % en 2018 et de 102,10% en 2020. A terme, ce dispositif permettra d’améliorer la qualité du riz blanchi produit localement, de mieux valoriser la production de riz paddy et de baisser les coûts de revient du riz blanchi. Les 30 unités seront livrées au plus tard le 31 décembre 2018.

Le Conseil a instruit le Ministre chargé de l’Agriculture et l’ensemble des Ministres concernés à l’effet de procéder à la mise en exploitation des unités de transformation, dans le cadre d’un Partenariat Public-Privé (PPP), à travers un affermage concessif avec une forte implication des opérateurs nationaux.

Fait à Abidjan, le 06 juin 2018
Bruno Nabagné KONE
Ministre de la Communication, de l’Economie Numérique et de la Poste,
Porte-parole du Gouvernement
porteparoledugvt@telecom.gouv.ci

Laisser un commentaire