CNRA : Le gouvernement adopte un Plan de relance d’un coût de 3,171 milliards

0
144
Vue du Siège du CNRA sise à Adiopodoumé, PK 17

30 mai 2018 (lepaysan.ci) Face aux « difficultés d’ordre budgétaire et structurelles », que connait le Centre National de Recherche Agronomique (CNRA), le Conseil des ministres de ce mercredi 30 mai 2018 a adopté un Plan de relance afin de remettre durablement cette structure au service du développement de la Côte d’Ivoire.

Ce plan de restructuration, selon le porte-parole du gouvernement, le Ministre Bruno Koné, s’articule autour de l’assainissement financier du Centre. A ce titre le gouvernement prévoit une contribution « exceptionnelle » de 3,171 milliards de Fcfa en 2018. Mais aussi la transformation de cette structure en la faisant passer à « une société d’Etat », c’est-à-dire une société à participation publique majoritaire, sans indiquer son statut actuel.

Il s’agit d’un Programme qui sera étalé sur une période de 5 ans et qui « permettra également de sécuriser notamment le patrimoine foncier estimé à plus de 27 mille hectares, de valoriser ses chercheurs et ses résultats ». Cette institution restructurée devra générer des ressources propres estimées actuellement de 133 millions de Fcfa en 2018 à 6,7 milliards par an d’ici 2023.

Le CNRA a été créé en 1998 à la suite de la dissolution de certaines structures de recherche en Côte d’Ivoire telles que (Idefor, Idessa, Cirt) avec un objectif de cordonner au mieux la recherche agronomique. Ce Centre regroupe pour ce faire nombre de sites répartis sur l’étendue du territoire qui sont également constitués d’un ensemble de stations de recherche.

Source : Fratmat.info

Laisser un commentaire