Café-Cacao: L’ANACACI appelle à la tenue des états généraux de la filière

0
215
Soro Penatirgué (au centre), président de l'ANACACI

30 juillet 2018 (lepaysan.ci)  L’Association nationale des coopératives agricoles de Côte d’Ivoire (ANACACI) a appelé, vendredi, à son siège situé à Abidjan Cocody Angré, à la tenue des états généraux de la filière café-cacao, à l’occasion d’une conférence de presse, en présence des membres de la faitière.

« Nous demandons la tenue des états généraux de la filière café-cacao, de préférence avant la prochaine campagne, afin de faire le bilan actuel des activités et de mieux se projeter vers le futur », a lancé le président du Conseil d’administration (PCA) de l’ANACACI, Penatirgué Soro.

Cette démarche résulte de ce que près de sept ans après la naissance du Conseil café cacao (2011), la mise en place de l’interprofession demeure, a déclaré le PCA. Le blocage dans la commercialisation du café, le non-respect du prix fixé pour le cacao et l’absence de tribune d’expression propre aux agriculteurs constituent des défis, a renchéri le conférencier.

En prélude à ces états généraux souhaités, a laissé entendre M. Soro, une conférence nationale est prévue le mois à venir, pour harmoniser les points de vue, recenser les préoccupations. Il avait à ses côtés le président du collectif des présidents des sociétés coopératives du Haut Sassandra, Marcel Aka, et le secrétaire général de l’ANACACI, Michel Kouadio.

Créée le 7 juin 2012, l’ANACACI comporte 18 coordinations et 745 coopératives réparties sur l’ensemble du territoire national.

Source : AIP

Laisser un commentaire