C2D : planification des activités du projet de recherche collaboratif Cnra – Cirad sur les fruits et maraîchers

0
122
Les participants à l'atelier ont adopté le programme d'activités du projet C2D sur le développement des fruits et maraîchers

22 février 201 (lepaysan.ci) Le programme des activités du projet de recherche collaboratif entre le Centre National de Recherche Agronomique (CNRA, Côte d’Ivoire) et le Centre International en Recherche Agronomique pour le Développement (CIRAD, France) sur les fruits et maraîchers a été adopté mercredi, au deuxième jour de l’atelier de démarrage de ce projet qui se tient à Korhogo.

Ce programme prévoit dix principales activités à mener au cours des trois prochaines années dans les régions du Kabadougou, du Béré, de la Bagoué, du Poro, du Tchologo, du Gontougo, du Bounkani, du Gbêké et des Lacs, pour le volet fruitier (mangue et anacarde), et les localités de Korhogo et Bouaké, pour la composante maraîchère.

Adopté par la quarantaine de chercheurs ivoiriens et français, et leurs partenaires scientifiques et techniques, à la suite d’une série de présentations, il consacre une approche agro-écologique sans usage de pesticides chimiques dont l’abus devient dangereux pour la santé des populations et pour l’environnement.

Cette approche préconise le recours à des méthodes et techniques de cultures plus écologiques et plus saines pour améliorer à la fois la quantité et la qualité des productions de mangue, de noix de cajou et de maraîchers, explique-t-on.

La prévention des récoltes dans le temps, mais aussi en qualité en en quantité, constitue un des axes majeurs de ce programme d’activité qui vise également une meilleure commercialisation de la production.

Le projet de recherche collaboratif Cnra-Cirad se situe dans le cadre du Contrat de désendettement et de développement (C2D), signé entre la Côte d’Ivoire et la France. Il vise à lever les contraintes de développement des filières mangue, anacarde et maraîchère en Côte d’Ivoire.

Source : AIP

Laisser un commentaire