Atelier de lancement du PRO2M : Allocution du Directeur Exécutif du FIRCA

0
92
Dr Angniman Ackah Pierre, Directeur Exécutif du FIRCA
  • Monsieur le Ministre de l’économie et des Finances, Ordonnateur National du FED
  • Monsieur le Ministre de l’Agriculture et du Développement rural,
  • Excellence Monsieur l’Ambassadeur de l’Union Européenne en Côte d’Ivoire,
  • Messieurs les Préfets de région
  • Messieurs les Préfets des Départements
  • Monsieur le Président du Conseil Régional du Bélier
  • Monsieur le Gouverneur du District de Yamoussoukro
  • Messieurs les Directeurs Généraux,
  • Monsieur le Coordonnateur National de la cellule de coordination, et de coopération Côte d’Ivoire – Union Européenne ;
  • Messieurs les Directeurs Régionaux et Agents des services déconcentrés des ministères de l’Agriculture et du Développement Rural, de la Santé et de l’Education nationale,
  • Messieurs les Chefs de villages et Autorités coutumières,
  • Mesdames et Messieurs les représentants des exploitants agricoles
  • Mesdames et Messieurs les représentants des organes de Presse
  • Mesdames et Messieurs, Chers participants

Excellences, Mesdames et Messieurs ;

 C’est un grand honneur pour moi de prendre la parole au nom du Fonds Interprofessionnel pour la Recherche et le Conseil Agricole, j’ai nommé le FIRCA, pour vous remercier très sincèrement d’avoir répondu qualitativement et massivement à l’invitation de Monsieur le Ministre de l’Agriculture et du Développement rural, à prendre part au lancement du Projet d’Appui au Développement des filières Manioc et Maraîchers en Côte d’Ivoire, en abrégé : PRO2M.

Créé par le décret N°2002-520 du 11 décembre 2002, le FIRCA est un fonds de financement du développement du secteur agricole, qui a démarré ces activités depuis 2003.

A ce jour, ce sont plus de 500 projets entièrement financés sur des ressources mobilisées localement, auprès de l’Etat et des Filières agricoles qui ont été conduits dans les domaines de la recherche appliquée, de la formation agricole, du conseil/vulgarisation et de l’appui aux OPA sur l’ensemble des filières agricoles de notre pays.

Depuis 2011, le FIRCA, à la demande du Ministère de l’Agriculture et du Développement Rural et de l’Etat de Côte d’Ivoire, assure le rôle d’agence fiduciaire pour la mise en œuvre de projets conventionnés financés par des Partenaires Techniques et Financiers.

Excellences, Mesdames et Messieurs,

C’est à juste titre, que renouvelant une fois de plus sa confiance au FIRCA, l’Etat de Côte d’Ivoire à travers les Ministères de l’Agriculture et du Développement Rural et celui de l’Economie et des Finances, a bien voulu lui confier, la mise en œuvre du Projet d’Appui au Développement des filières Manioc et Maraîchers en Côte d’Ivoire.

C’est ici, l’occasion pour moi, de remercier Monsieur le Ministre de l’Agriculture et du Développement Rural, pour cette marque de confiance, mais bien plus, pour les efforts consentis au fil des années, afin de voir le FIRCA devenir un modèle de réussite en Afrique dans le cadre du financement agricole.

Excellences, Mesdames et Messieurs,

Les graves crises que notre pays vient de traverser ont déstructuré la majorité des systèmes de production des cultures annuelles et entrainé une paupérisation plus accrue des couches paysannes, notamment les femmes et les jeunes, commis à la production des cultures alimentaires.

C’est pourquoi, je voudrais remercier l’Union Européenne représentée par SEM Jean-François Valette, Ambassadeur de l’Union européenne en Côte d’Ivoire, pour cet appui inestimable qu’elle apporte à notre pays à travers le financement du PRO2M, sur les ressources du 11ème FED.

Mes remerciements vont également à M. BAMBA Semon, Coordonnateur de la Cellule de Coordination et de Coopération Côte d’Ivoire-Union Européenne et Ordonnateur Suppléant du FED et à toute son équipe pour l’assistance que ces services nous apportent depuis que le FIRCA a commencé à gérer les ressources de l’Union Européenne et particulièrement tout au long du processus de préparation et de signature du contrat de subvention.

En effet, le PRO2M est le 3ème projet financé par l’Union Européenne et mis en œuvre par le FIRCA, après le Projet de Relance de la Recherche Cotonnière (PRRC) et le Projet d’Externalisation du Conseil Agricole dans la Filière Coton (ECAFC).

Excellences, Mesdames et Messieurs,

D’un coût global de 17 millions d’euros, soit 11 151 269 000 F CFA, le Projet d’Appui au Développement des filières Manioc et Maraîchers en Côte d’Ivoire, s’inscrit dans le cadre du contrat de subvention FED/2017/390-441, signé le 17 novembre 2017 entre le FIRCA et l’ONS.

Le projet qui sera exécuté sur quatre (4) années, de novembre 2017 à octobre 2021 et mis en œuvre dans 20 Régions de la Côte d’Ivoire, dont 17 pour le maraîcher et 15 pour le manioc, comprend 3 composantes (Manioc, Maraîchers et Nutrition).

Le projet est placé sous la supervision du Ministère de l’Agriculture et du Développement Rural qui en assure la présidence du Comité de Pilotage et le suivi et l’évaluation externe.

L’exécution de ce projet prévoit à terme, d’atteindre les résultats ci-dessous :

  1. La promotion d’une filière maraîchère plus professionnelle, performante, organisée et créatrice d’emplois maitrisant sa production et sa commercialisation, avec :
  2. La promotion d’une filière manioc plus professionnelle, performante, organisée et créatrice d’emplois-maitrisant sa production et sa commercialisation, avec :
  3. Le renforcement des connaissances, aptitudes et pratiques de 1.500 femmes (chefs de ménage) est assuré dans les domaines de l’éducation nutritionnelle et l’utilisation des aliments enrichis et une amélioration de l’alimentation de 3.000 élèves bénéficiaires des cantines scolaires.

Excellences, Mesdames et Messieurs,

Le FIRCA, fidèle à sa politique de redevabilité, s’engage par ma voix, à faire un bon usage des ressources financières mises à sa disposition pour atteindre les objectifs et résultats fixés et à rendre compte de façon régulière de la gestion et de l’avancement du projet, aussi bien aux bénéficiaires, qu’aux Autorités et à l’Union Européenne.

Je voudrais par conséquent, inviter l’ensemble de mes collaborateurs ici présents, à donner le meilleur d’eux et à se mobiliser pour garantir le succès du PRO2M, afin de fournir des services de qualité aux bénéficiaires.

Je vous remercie.

Laisser un commentaire