Anacarde : Des kits de réhabilitation des vergers remis à l’Anader par le Conseil Coton-Anacarde

0
243
Dr Sidiki Cissé, DG de l'Anader (tronçonneuse en main) a promis faire bon usage de ce matériel de réhabilitation

12 juillet 2018 (lepaysan.ci)  « Plus de 80% de nos plantations sont des forêts denses d’anacardiers. La  production de  noix  de  cajou va doubler  si les producteurs  réhabilitent tous les vergers », ces propos sont du Directeur Général de l’Agence Nationale d’Appui au Développement Rural (ANADER), Dr Sidiki Cissé, qui s’exprimait, lors de la réception de matériels de réhabilitation destinés aux producteurs de cajou à l’initiative du Conseil coton-anacarde.

Le premier responsable de l’ANADER a poursuivi en précisant que «la qualité de la noix connaîtra une amélioration significative car l’éclaircie réduit l’humidité dans les plantations, réduit les attaques des maladies et l’action des insectes nuisibles».

Selon Sidiki Cissé, «il est pratiquement impossible aux producteurs de procéder à l’abattage, à la hache des arbres indésirables, improductifs dans le but de  réhabiliter les plantations » d’où  l’opportunité d’une telle action du Conseil Coton-anacarde.

Pour sa part, Dr Adama Coulibaly, Directeur Général du Conseil du Coton et de l’Anacarde (CCA),  a témoigné sa gratitude au Projet d’Appui au secteur agricole (PSAC) et au Fonds Interprofessionnel pour la Recherche et le Conseil Agricoles  (FIRCA), ces partenaires techniques dont l’aide a permis l’acquisition de ces kits remis à l’ANADER. Le DG du CCA a indiqué par la suite que cette démarche s’inscrit dans la vision des autorités étatiques « de rendre l’agriculture ivoirienne plus compétitive et moderne », en « mettant l’accent particulier sur la  recherche et le conseil agricole ».

Le kit est composé entre autres de tronçonneuses, de limes, de sécateurs, des gants et pulvérisateurs  qui devront servir à réhabiliter des vergers destinés à 274 parcelles pour le plan d’action 2018 dudit projet.

Soulignons que  le Conseil du coton et de l’anacarde prévoit une production de 750.000 tonnes pour la campagne commerciale 2018 dont 100.000 tonnes destinées pour l’industrie locale et 650.000 pour l’exportation. La Côte d’Ivoire a réalisé lors de la campagne précédente 711.236 tonnes, représentant 22% de la production mondiale.

D.S (www.lepaysan.ci)

Quelques images de la remise de matériels 

Laisser un commentaire