50 à 80% de pertes de production de mangue et d’anarcade sont dues aux insectes nuisibles

0
281
Les mangues sont victimes de nombreuses maladies qui entraînent des pertes importantes de production

21 février 2017 (lepaysan.ci) Les insectes nuisibles, responsables de plusieurs maladies de vergers, occasionnent 50 à 80% des pertes de production de mangue et de noix de cajou, a révélé mardi, un chercheur du Centre national de recherche agronomique (Cnra), Dr N’da Adopo.

Ces insectes sont également responsables de la réduction de la qualité des fruits et noix, ainsi que de la durée de la campagne mangue, a ajouté Dr N’da Adopo, chef de programme fruitier à la station Cnra de Lataha (Korhogo), dans un exposé sur l’impact des insectes nuisibles sur les manguiers et anacardiers, présenté à l’ouverture de l’atelier de démarrage du projet de recherche collaboratif Cnra-Cirad qui se tient à Korhogo.

Selon le chercheur, la plupart des producteurs n’appliquent pas convenablement les méthodes de lutte préconisées par la recherche. Les planteurs d’anacardiers par exemple ne traitent pas du tout leurs vergers, a déploré le chercheur, qui note que du fait des dégâts causés par ces insectes, seulement 33 000 T de mangues ont été exportées l’an dernier sur une récolte de 170 000 T.

Source : AIP

Laisser un commentaire